Echelle de Beaufort

ÉCHELLE DE BEAUFORT

L'échelle de mesure de la force du vent

Échelle allant de 0 à 12, elle permet de quantifier le vent en mer au vu de l’état de la mer selon les niveaux de brise, de vent frais, de grand frais, de coup de vent, de tempête….

Il est ainsi pratique d’estimer cette vitesse par la seule observation des effets du vent sur la surface de la mer.

Ainsi un vent de force 4 correspond à une vitesse d’environ 11 à 16 nœuds (20 à 28 km/h) pour des vagues allant de 1 mètre à 2 mètres et nombreux moutons.

Logiquement l’échelle de Beaufort correspond au vent dit établi, c’est-à-dire à la vitesse moyenne de l’écoulement d’air sur une durée déterminée. Parler d’un vent de force 5 avec rafales à 6 est inexact.

En France, à partir de force 7, les conditions météo sont jugées sérieuses, en particulier pour les embarcations côtières. En situation normale, les rafales peuvent être supérieures de 40 % au vent moyen.

Initialement, l’échelle de Beaufort (nom de l’amiral anglais l’ayant créé en 1805) correspondait à un état de la mer associé à la vitesse moyenne du vent. En l’absence d’anémomètre, l’appréciation de la force du vent devait se faire par observation directe de l’état de la mer, (présence ou non de « moutons » , traînées d’embruns…etc). Elle était assortie d’une série d’instructions nautiques préconisant les prises de ris (réductions de voilure) adaptées aux circonstances.